Qu'est-ce-que la passiflore ?

Le passiflore : définition
Photo Qu'est-ce-que la passiflore ?

Depuis plusieurs années, les plantes sont devenues les meilleures alliées de l'homme pour le traitement de diverses maladies. Des milliers d'espèces de plantes ont été étudiées scientifiquement et sont utilisées dans la phytothérapie. Parmi ces plantes à vertus médicinales figure la passiflore. Mais de quelle plante s'agit-il vraiment? Pourquoi on en parle tant ? Découvrez en quelques lignes tout ce qui concerne cette prodigieuse plante.

Historique de la passiflore

Connue encore sous le nom de « fleur de la passion» ou Grenadille, la passiflore est une plante grimpante (liane). Elle est originaire des zones tropicales, notamment le Pérou, le Brésil, et le Mexique, mais elle est maintenant cultivée dans plusieurs pays : en France, dans les zones méditerranées.

Ce sont surtout les Jésuites, en Espagne, qui ont amené cette fleur de la passion en France. On compte plus de 530 espèces de la famille des Passifloraceae. Très connue pour ses fruits juteux et rafraichissants, la fleur de cette plante vivace possède également plusieurs vertus thérapeutiques.

La passiflore a été antérieurement utilisée par les Aztèques pour ses propriétés tranquillisantes. Mais depuis le dix-neuvième siècle, cette plante entrait dans la pharmacopée européenne, surtout française.

Ses vertus médicinales

La passiflore est surtout utilisée pour ses fleurs et ses feuilles en phytothérapie. Bien que les fruits de la passion soient riches en éléments nutritifs, ils ne sont pas vraiment utilisés en traitement de maladies. Parmi ses bienfaits, on cite :

  • Les bienfaits anxiolytiques et sédatifs : la passiflore est très connue pour ses effets relaxants. Elle est très efficace pour les personnes stressées, sujettes à des anxiétés, ou les femmes ayant des troubles hormonaux dus à la ménopause. Elle agit efficacement sur les troubles cardiaques, les convulsions nerveuses et le manque du sommeil. Elle calme la tension nerveuse et l'agitation. La fleur de la passion ne provoque ni accoutumance ni dépendance pour le corps.
  • Un bon désintoxiquant : pour combattre le tabagisme et l'alcoolisme, cette plante vous alloue un sevrage simple. En effet, la passiflore minimise les problèmes relatifs à la désintoxication.
  • Les vertus antitussives : avec ces vertus, la passiflore aide à soulager les crises d'asthme. Elle atténue la toux et permet ainsi au sujet de bien respirer et de lutter contre les sifflements de l'appareil respiratoire.
  • Le bienfait contre l'hémorroïde : la passiflore, en usage externe, est un bon remède pour lutter contre les crises d'hémorroïdes.

Les contre-indications de la passiflore

Parmi les centaines d'espèces de passiflore, certaines sont toxiques. Seule l'espèce Passiflora incarnata est recommandée. Cependant, il faut prendre certaines précautions :

  • Faites attention à l'association avec d'autres plantes médicinales ou avec des médicaments qui ont les mêmes vertus (aubépine, valériane …) pour éviter la surdose
  • Les femmes enceintes et les enfants de moins de 6 ans ne peuvent pas en consommer
  • Il faut bien suivre la posologie : la moitié de la dose normale pour les enfants de moins de 15 ans
  • Ne conduisez pas après avoir ingéré de la passiflore